Faire de la pub. Je devais avoir 16 ans quand cette idée saugrenue m'est venue. Trop regardé la télé et les écrans publicitaires sans doute. J'adorais ces petits films de 30 secondes qui se succédaient, souvent consternants de bêtise, mais parfois aussi, bien trouvés, voire, franchement drôles. J'adorais écrire aussi. Ca tombait bien, mais je ne le savais pas encore. Ce n'est que quelques années plus tard, au hasard d'une heureuse rencontre, que j'appris que les deux étaient parfaitement compatibles. Ca s'appelle «être copy». Formidable. J'avais trouvé mon métier.